QU'EST-CE QU'UNE PLANTE EPIPHYTE ?

Les épiphytes sont des plantes (terrestres ou aquatiques) qui poussent dans la nature accrochées sur un support et, contrairement aux autres plantes, n'ont pas besoin d'avoir les racines dans la terre.

Pour reproduire les conditions naturelles dans nos aquariums, ces plantes doivent donc être fixées sur un support (roche ou bois en général), et non plantées dans le substrat, la partie enterrée risquant sinon de pourrir et mourir à plus ou moins court terme. Elles puisent leur nutriment dans l'eau de l'aquarium (ou dans le sol, si les racines poussant sur le rhyzome peuvent l'atteindre) et nécessitent donc un minimum de fertilisation.

Plantes épiphytes

La nature - ici un arbre recouvert de mousses et fougères - est souvent source d'inspiration pour les aquascapeurs (photo Aquascape Boutique)

Si le nombre d'espèces d'épiphytes adaptées à la maintenance en aquarium est restreint, ces plantes sont néanmoins très employées par les aquascapeurs : Bolbitis heudelotii oou difformis, les nombreuses variétés d'Anubias (notamment Anubia barteri var. Nana et sa réplique miniature, Anubia nana « bonsaï » ou « petite »), diverses variété de Microsorum pteropus (classique, «Windelow », « narrow leaf », voire « needle leaf » ou encore « trident ») ainsi que de nombreuses variétés de mousses. Outre leur caractéristique d'épiphyte, ces plantes ont en commun d'être faciles et peu exigeantes en lumière, et d'avoir une croissance lente (donc ne nécessitant pas forcément un apport de CO2).

Aquascaping 150x50cm par Aquascape Boutique

Le hardscape de départ est ici transfiguré par les plantes épiphytes à maturité (photo Aquascape Boutique)

"Wild, wild east" by Aquascape Boutique

LEUR UTILISATION EN AQUASCAPING

Si les plantes épiphytes peuvent être utilisées dans la création d'un décor comme toutes les autres plantes (à la différence près qu'elles seront fixées sur des petites pierres au lieu d'être plantées directement dans le sol), elles présentent certains avantages appréciables pour l'aquascapeur :

Fixation Anubia nana bonsai

Fixation classique d'une Anubia sur une petite pierre à l'aide fil de pêche (photo Aquascape Boutique)

Fixées sur des roches ou des pièces de bois, elles offrent dès le premier coup d'oeil un rendu très naturel (ce qui explique leur fréquente utilisation dans le style Nature Aquarium cher à Takashi AMANO) et donnent de la maturité au décor, tout simplement parce que les plantes épiphytes terrestres que nous avons l'occasion de voir mettent beaucoup de temps à s'installer en « symbiose » avec leur support et évoquent donc à nos yeux un caractère d'ancienneté. C'est le cas pour toutes les plantes épiphytes, mais plus encore pour les mousses.

Aquascape Boutique

La végétation imbriquée dans les pierres donne à ce hardscape un aspect naturel (photo Aquascape Boutique)

Le hardscape (décor inerte composé de roche et/ou de bois) prenant de plus en plus d'importance dans l'aquascaping moderne, et également de plus en plus d'espace dans l'aquarium, la composition classique du décor avec un sol plus ou moins plat dans lequel sont insérées les plantes est désormais fréquemment mise à mal pour une vision plus tridimensionnelle du paysage aquatique, avec beaucoup de relief. Il est alors souvent pratique, voire parfois indispensable de pouvoir placer des plantes à des endroits où il est impossible d'installer un substrat (sur un amoncellement de pierres, ou en haut d'un hardscape de bois par exemple).

Les plantes épiphytes permettent d'habiller les endroits où il n'y a pas de sol... (Photo Grégoire Wolinski – www.aquaceed.fr)

Aquascape avec plantes épiphytes + Moorkien

... ceux où le sol est inaccessible (ici au pied d'une racine elle-même posée sur des pierres)... (photo Aquascape Boutique)

... ou encore la partie supérieure de bacs tout en hauteur (photo TROPICA)

Enfin, plus terre-à-terre mais tout aussi utile, les plantes épiphytes sont souvent utilisées comme camouflage. Le bout d'une branche coupé à angle droit, la face moins esthétique d'une pierre, la jonction entre deux éléments de hardscape pour en faire une pièce homogène, tout cela peut en général facilement être dissimulé par un peu de mousse bien placée.

Aquascape Boutique

Ni vu ni connu, une touffe de mousse (placée sous le filet rouge dans la première photo) camoufle la jonction entre deux pièces de bois (photo Aquascape Boutique)

Aquascaping mangrove par Aquascape Boutique

MISE EN OEUVRE

Quelques conseils pratiques pour débuter avec les plantes épipytes :

- pour les fixer, on peut utiliser du fil de pêche ou du fil de coton (ce dernier ayant l'avantage de se désagréger au bout de quelques mois, ce qui n'est pas gênant puisque la plante se sera alors accrochée d'elle même au support), mais elles peuvent également être simplement coincées entre deux pierres ou dans le trou d'une racine, ou bien encore collées directement sur leur support à l'aide de colle cyanoacrylate (inoffensive pour les plantes et habitants du bac)

- les algues colonisant volontiers en priorité le hardscape mais aussi les plantes à croissance lente comme les épiphytes, on évitera de placer ces dernières dans les endroits les plus lumineux (en haut et au centre du bac), sauf s'il on est sûr de maîtriser tout risque d'apparition d'algues

- au risque d'effrayer l'aquascapeur débutant, il est conseillé de couper quasiment toutes les feuilles de Bolbitis heudelotii avant d'introduire cette plante dans l'aquarium. On n'en fixera sur le support que le rhizome, qui produira ainsi rapidement de nouvelles feuilles adaptées à la culture immergée (cette plante, comme beaucoup d'autres, étant cultivée émergée chez les producteurs).

Bolbitis heudelotii

Bolbitis heudelotii est apprécié pour ses feuilles très découpées (photo TROPICA)

Enfin, notez que l'utilisation de plantes fixées sur un support n'est pas réservée uniquement aux plantes épiphytes traditionnelles. Certains aquascapeurs créatifs ont eu l'idée d'essayer d'utiliser d'autres plantes comme des épiphytes. Si cela s'avère impossible pour beaucoup d'espèces, qui ont besoin d'un sol pour s'ancrer et/ou y puiser leurs nutriments (la majorité des plantes à tige par exemple), certaines plantes s'accommodent assez bien de cette situation contre nature. Citons notamment Hemianthus callitrichoides Cuba, Hygrophila pinnatifida, Riccia fluitans ou Monosolenium tenerum.

Hemianthus Cuba plante épiphyte

Hemiantus callitrichoides est ici utilisée comme une épiphyte (en haut à gauche), dans le but de créer une « cascade » de verdure (photo Aquascape Boutique)